Avant de poser votre candidature pour résider à la Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP), nous vous invitons à vous poser quelques questions :

La CIUP est un lieu unique. En plein Paris, elle offre à la fois des conditions de logement économiques et confortables et de nombreuses possibilités d’activités sportives, culturelles et sociales avec des étudiants du monde entier. Vivre dans ce site d’exception n’équivaut cependant pas à la location d’un studio en ville ou d’une chambre dans une résidence universitaire type CROUS. L’admission à la CIUP implique en effet le respect de règles de vie inhérentes à la vie en collectivité, mais aussi l’adhésion aux valeurs et aux règlements spécifiques à la CIUP et à la Maison dans laquelle vous séjournerez.

  • Pour les ressortissants suisses ou titulaires du permis C, l’admission à la CIUP n’implique pas nécessairement un séjour à la Fondation suisse. Etes-vous prêt à séjourner dans l’une des 16 résidences du site avec lesquelles la Fondation suisse a des conventions de brassage ?
  • L’admission à la CIUP est très sélective : beaucoup de candidatures pour peu d’élus. Avez-vous prévu des solutions alternatives en cas de non-admission ?

Les étudiants sont admissibles à la CIUP suivant 2 statuts :

1/ Le résident-étudiant (Master 1, Master 2, Doctorat)

  • Avoir obtenu un diplôme universitaire, de niveau Bachelor/licence (L3 acquise), ou son équivalence, sans être titulaire d’un doctorat.
  • Être inscrit au moins en 4ème année d’études supérieures dans un établissement d’enseignement supérieur public, prioritairement de l’Ile de France, ou dans un établissement étranger lié par convention à un établissement d’enseignement supérieur en France, ou dans un établissement d’enseignement supérieur privé, en vue d’obtenir un diplôme reconnu par l’Etat.

La décision d’admission pour tout résident-étudiant est prononcée pour une durée qui ne peut excéder une année universitaire, de septembre à juin, renouvelable 2 fois, au maximum. La durée de séjour réglementaire ne peut excéder 30 mois cumulés sur une période de 6 années consécutives, les mois de juillet et août n’étant pas comptabilisés dans ce temps de séjour. La durée minimum de séjour est de 2 mois. Les séjours semestriels et annuels sont privilégiés par rapport aux courts séjours.

Les artistes peuvent être admis dès lors que le diplôme préparé succède à 3 années d’études supérieures et est délivré par un établissement dont la qualité est reconnue. De même, les sportifs dits de haut niveau devront parallèlement être inscrits dans un établissement dont la qualité est notoirement reconnue. Les admissions sont prononcées de date à date pour une durée qui ne peut excéder 12 mois, renouvelables 1 fois.

2/ Le résident-chercheur (D+ : postdoctorant et D++ : chercheur, enseignant-chercheur)

  • Posséder un doctorat.
  • Avoir un projet postdoctoral accepté par un établissement d’enseignement supérieur (ou de recherche) ou d’une université.
  • Être invité à ce titre par une université ou un centre d’enseignement supérieur ou de recherche francilien.

Pour les postdoctorants et chercheurs/enseignant-chercheurs, le temps de séjour doit être de 3 mois au moins, l’admission étant prononcée de date à date, pour une durée qui ne peut excéder 12 mois, renouvelable 1 fois.

Procédure de candidature

1/ Candidats de nationalité suisse ou en possession d’un permis C

Merci de suivre les indications expliquées ici

2/ Candidats d’autres nationalités

Pour être admis à la CIUP les étudiants doivent entrer en contact avec la Maison représentant leur nationalité ou, si leur nationalité n’est pas représentée par une Maison, avec la Fondation nationale de la CIUP.
http://www.ciup.fr